La télécommande à changer les autres

Régulièrement, lors de mes accompagnements parentaux ou formations auprès des professionnels de l'enfance, je rencontre des adultes qui se plaignent. Cela va de cette maman qui se plaint que son mari crie trop sur les enfants, de ce papa qui trouve que son fils ne travaille pas assez à l'école, de cette maitresse qui est persuadée que tout irait mieux si le parent de tel élève agissait de telle ou telle manière, de la nounou qui est persuadée qu'elle aurait moins de problèmes avec cet enfant si les parents agissaient différemment. Et ce sont tous ces adultes, qui sont censés éduquer les enfants et leur inculquer les règles du "vivre ensemble". Et lorsque je rencontre ce genre de situation, je le dis que quand même, en matière de vivre ensemble, on a un sacré boulot.

 

D'un autre côté, je comprends. C'est vrai que ce serait génial, et qu'on vivrait tous ensemble et heureux, si tout le monde voyait les choses de la même façon, si tout le monde avait les mêmes idées, la même conception du problème et étaient d'accord sur la façon de le résoudre. Seulement, ça, c'est dans les films. Parce que dans la vraie vie, il bien l'avouer, c'est rarement le cas.

Lire la suite 1 commentaires

Le coté obscur de la force

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un excellent article sur le non moins excellent site collaboratif "les vendredis intellos", que vous trouverez ici. Cet article riche en arguments pose un problème de fond concernant la bienveillance éducative et la non violence dans l’éducation. Il y est question de souligner, que parler d'éducation bienveillante, en terme d'outils alternatifs, ne suffit pas en soi, si on ne remet pas en cause le statut de l'enfant dans la relation éducative et la relation de pouvoir entre adultes et enfants, et plus précisément entre parents et enfants.

Lire la suite 0 commentaires

Mon enfant fait des colères

Ahh la colère des enfants ! Combien d'adultes se sentent démunis devant un petit enfant qui se met subitement à hurler, à sa rouler par terre, devant un jeune enfant qui "répond", ou un ado qui insulte.... La colère est une émotion mal connue et pourtant utile, tellement utile....Et si on apprenait à mieux la connaitre, pour aider les enfants à l'utiliser à bon escient ? Peut-être même qu'on pourrait se réconcilier avec la notre et mieux la comprendre...

Lire la suite 0 commentaires

Comment lui faire comprendre ?

Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Dans mes accompagnements parentaux ou formations professionnelles, je rencontre souvent des adultes préoccupés par un seul et même objectif : Faire comprendre à l'autre leur point de vue. Et j'avais envie, pour faire suite à mon précédent article (à retrouver ici...), de vous donner mon point de vue à ce sujet.

Lire la suite 0 commentaires

Faut-il laisser pleurer les bébés ?

A la lecture de mon précédent article (à retrouver ici, pour ceux qui l'auraient manqué...), certains parmi vous m'ont interpellée sur la nécessité de laisser pleurer les bébés afin de leur permettre de se libérer des tensions de la journée et de trouver le sommeil. Et ça tombait plutôt bien, puisque j'étais déjà en train de travailler sur l'article d'aujourd'hui, qui traite justement de ce sujet. A croire que certains parmi vous lisent dans mes pensées. Il est vrai qu'aujourd'hui on entend pas mal d'avis contradictoires sur le sujet Entre ceux qui pensent qu'"il ne faut pas laisser pleurer les bébés", au risque de leur provoquer des traumatismes et ceux qui pensent qu'"à trop consoler un bébé, on en fait un capricieux", il est difficile de ne pas y perdre son latin (quoique le latin est déjà en train de se perdre dans notre pays, mais ça c'est un autre débat... ;-)).

J'avais donc envie aujourd'hui de vous parler de ce sujet afin de vous donner mon avis, et quelques pistes qui,  je l'espère, vous permettront d'y voir plus clair sur le sujet.

Lire la suite 20 commentaires

Education bienveillante, parentalité positive, le grand malentendu

Il y a quelques jours, j'ai lu un article au sujet de l'éducation bienveillante. Il y était question entre autres, de critiquer la façon dont l'éducation bienveillante est incarnée comme un dogme, qui sous couvert de preuves scientifiques issues des neurosciences, impose aux parents d'aujourd'hui d' être des parents parfaits, à la patience inaltérable, qui ne s'énervent jamais. On assiste alors à un clivage entre les personnes et les actes "bienveillants ou pas bienveillants", qui là aussi est issue à mon sens d'une totale incompréhension de la question. Je suis en effet la première à déplorer qu'elle soit parfois comprise et véhiculée de cette façon, parce qu'à mes yeux, cette conception fait infiniment plus mal que de bien. Et je commence à saturer de la récupération commerciale qui en découle, et de tous les articles que je lis (non, que je ne lis pas d'ailleurs...) qui commencent par "X trucs 'et machins pour obtenir telle ou telle chose de votre enfant". Néanmoins il me semble qu'on assiste avec l'émergence de cette conception de l'éducation à un changement de posture dans la relation à l'enfant et à ses parents.

Lire la suite

La télécommande à changer les autres

Régulièrement, lors de mes accompagnements parentaux ou formations auprès des professionnels de l'enfance, je rencontre des adultes qui se plaignent. Cela va de cette maman qui se plaint que son mari crie trop sur les enfants, de ce papa qui trouve que son fils ne travaille pas assez à l'école, de cette maitresse qui est persuadée que tout irait mieux si le parent de tel élève agissait de telle ou telle manière, de la nounou qui est persuadée qu'elle aurait moins de problèmes avec cet enfant si les parents agissaient différemment. Et ce sont tous ces adultes, qui sont censés éduquer les enfants et leur inculquer les règles du "vivre ensemble". Et lorsque je rencontre ce genre de situation, je le dis que quand même, en matière de vivre ensemble, on a un sacré boulot.

 

D'un autre côté, je comprends. C'est vrai que ce serait génial, et qu'on vivrait tous ensemble et heureux, si tout le monde voyait les choses de la même façon, si tout le monde avait les mêmes idées, la même conception du problème et étaient d'accord sur la façon de le résoudre. Seulement, ça, c'est dans les films. Parce que dans la vraie vie, il bien l'avouer, c'est rarement le cas.

Lire la suite 1 commentaires

Le coté obscur de la force

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un excellent article sur le non moins excellent site collaboratif "les vendredis intellos", que vous trouverez ici. Cet article riche en arguments pose un problème de fond concernant la bienveillance éducative et la non violence dans l’éducation. Il y est question de souligner, que parler d'éducation bienveillante, en terme d'outils alternatifs, ne suffit pas en soi, si on ne remet pas en cause le statut de l'enfant dans la relation éducative et la relation de pouvoir entre adultes et enfants, et plus précisément entre parents et enfants.

Lire la suite 0 commentaires

Mon enfant fait des colères

Ahh la colère des enfants ! Combien d'adultes se sentent démunis devant un petit enfant qui se met subitement à hurler, à sa rouler par terre, devant un jeune enfant qui "répond", ou un ado qui insulte.... La colère est une émotion mal connue et pourtant utile, tellement utile....Et si on apprenait à mieux la connaitre, pour aider les enfants à l'utiliser à bon escient ? Peut-être même qu'on pourrait se réconcilier avec la notre et mieux la comprendre...

Lire la suite 0 commentaires

Comment lui faire comprendre ?

Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Dans mes accompagnements parentaux ou formations professionnelles, je rencontre souvent des adultes préoccupés par un seul et même objectif : Faire comprendre à l'autre leur point de vue. Et j'avais envie, pour faire suite à mon précédent article (à retrouver ici...), de vous donner mon point de vue à ce sujet.

Lire la suite 0 commentaires

Regarde moi quand je te parle !

En fait, j'aurais dû commencer par là. J'aurais dû vous raconter comment toute cette aventure a commencé. C'est en 2009 que j'ai découvert par hasard la communication gestuelle avec les bébés (plus communément appelée Langue des Signes pour bébé). J'avais à cette époque déjà l'envie de travailler dans le domaine de l'accompagnement des familles et des professionnels de l'enfance, et j'étudiais dans ce but la psychologie et les neurosciences  à l'université. Et j'ai donc eu vent de cette approche et eu l'opportunité de participer à une atelier d'initiation à cet outil  pour les petits et leurs parents. Ce qui est drôle, c'est que j'avais étudié la Langue de Signes Française une bonne dizaine d'années plus tôt dans un cadre professionnel, et que j'étais déjà maman d'un bonhomme qui avait 8 ans à l'époque. Et JAMAIS il ne m'était venu à l'idée de signer avec lui. ben oui, il entendait parfaitement bien, et j'avais appris à signer pour communiquer avec les sourds. Quelle bêtise !

 

Je dois dire que participer à cet atelier a été une révélation...J'y ai découvert bien plus que ce que j'étais venue chercher. Et depuis, je me suis formée pour transmettre cette approche, et depuis 6 ans que j'ai commencé, je n'en finis pas de prendre conscience de la richesse de tout ce qu'elle permet... Alors je me décide (mieux vaut tard que jamais...) à partager avec vous mes réflexions. Pour ceux qui ne connaissent pas cet outil, je vous renvoie à sa description, comment ça s'utilise, et à quoi ça sert, ici....Ce dont j'ai envie de vous parler dans cet article, c'est des nombreuses prises de conscience que cet outil m'a permis de faire et comment il s'inscrit naturellement au sein de mes accompagnements familiaux et professionnels...

Lire la suite 0 commentaires

Quand l'entourage s'en mêle....

Pour ce nouvel article, j'avais envie de vous parler de la difficulté à faire face aux critiques et aux jugements auxquels nous sommes souvent confrontés quand nous sommes parents. Je rencontre souvent des parents confrontés aux remarques pas toujours bienveillantes de leur entourage. Cela va de la voisine, de la belle-mère, des inconnus dans la rue ou de la boulangère... Le comportement de nos enfants suscite souvent de vives réactions, allant du jugement, aux conseils non sollicités. Ce qui contribue souvent à nous faire sentir mal à l'aise, et rarement à nous aider. Alors, comment faire face aux réactions déplacées ?

Lire la suite 0 commentaires

Faut-il laisser pleurer les bébés ?

A la lecture de mon précédent article (à retrouver ici, pour ceux qui l'auraient manqué...), certains parmi vous m'ont interpellée sur la nécessité de laisser pleurer les bébés afin de leur permettre de se libérer des tensions de la journée et de trouver le sommeil. Et ça tombait plutôt bien, puisque j'étais déjà en train de travailler sur l'article d'aujourd'hui, qui traite justement de ce sujet. A croire que certains parmi vous lisent dans mes pensées. Il est vrai qu'aujourd'hui on entend pas mal d'avis contradictoires sur le sujet Entre ceux qui pensent qu'"il ne faut pas laisser pleurer les bébés", au risque de leur provoquer des traumatismes et ceux qui pensent qu'"à trop consoler un bébé, on en fait un capricieux", il est difficile de ne pas y perdre son latin (quoique le latin est déjà en train de se perdre dans notre pays, mais ça c'est un autre débat... ;-)).

J'avais donc envie aujourd'hui de vous parler de ce sujet afin de vous donner mon avis, et quelques pistes qui,  je l'espère, vous permettront d'y voir plus clair sur le sujet.

Lire la suite 20 commentaires

Mon enfant ne veut pas dormir

Le sommeil de l'enfant est une question qui revient souvent dans les préoccupations des jeunes parents et des professionnels. Il m'a donc semblé utile d'écrire un article sur le sujet. Les dernières découvertes en neurosciences permettent une meilleure compréhension de la façon dont l'enfant acquiert la faculté de passer des nuits paisibles et permet de trouver un positionnement adapté de la part des adultes. Autant vous le dire tout de suite, pour qu'un enfant accepte d'aller se coucher, et s'endorme paisiblement, IL N'Y A PAS DE RECETTE.  Aucun enfant ne ressemble à un autre, et aucune famille ne se ressemble. Non, désolée, pas de recette magique. Mais néanmoins j'espère que les quelques informations et pistes de réflexion de cet article, vous permettront de comprendre ce qui se passe pour VOTRE enfant, et de l'accompagner au mieux. Je vous invite donc à lire ce qui va suivre et à voir, si certains passages de ce qui y est décrit pourrait correspondre à ce qui se passe pour vous ou votre enfant.

Lire la suite 16 commentaires

Parents, soyez cohérents !

L'autre jour, en allant chez mon buraliste, je suis tombée sur un nouveau magazine qui traite de la parentalité. Un magazine qui se dit "le magazine de la famille". Un titre sur la couverture a particulièrement attiré mon attention. sont titre : "Parents, le devoir de cohérence". Alors j'ai acheté ce magazine... Et je n'aurais pas dû...

 

Lors que je l'ai ouvert, j'ai commencé à lire l'article en question. Il avait pourtant bien commencé. On nous y présente le témoignage d'une maman qui explique que c'est en criant qu'elle demande à ses enfants de se calmer. Effectivement, ce n'est pas très cohérent. C'est surtout parfaitement inefficace, voire parfaitement contre-productif...Jusque là, je suis plutôt d'accord. Mais ne nous réjouissons pas trop vite, parce que ça va sérieusement se gâter....

Lire la suite 2 commentaires

La mère, un mammifère comme les autres... ou presque !

L'autre jour, j'avais une discussion avec une maman au sujet des ateliers que j'anime auprès des familles. Je lui explique mon travail, et là, elle me dit :

Lire la suite 1 commentaires

Mange ta soupe, ça fait grandir !

-"J'aime pas."

Quel parent n'a jamais entendu cette phrase. Alors que bébé se montrait coopératif jusque là, se délectant de purées de courgettes et même de brocolis (si,si !) Voilà qu'à présent, il refuse d'avaler quoique ce soit... A part le dessert, les bonbons, ou le pain. Avouez que c'est déjà pas mal. Mais voilà, nous, adultes, avons la lourde tâche (pour ne pas dire la responsabilité) d'inculquer à nos chérubins la notion du sacro-saint équilibre alimentaire... On nous le rappelle à longueur de temps à grand renfort de campagnes sur l'obésité infantile et d'injonctions publicitaires "Mangez 5 fruits et légumes par jour..." Euh, les fraises Tagada, ça compte ?

Lire la suite 0 commentaires

Le petit chat est mort

Un des sujets les plus difficiles à aborder avec les enfants, celui de la mort. Si ce sujet est si difficile à aborder, c'est bien parce qu'il nous confronte à nos propres difficultés d'adultes. Cet article a pour but de vous donner des pistes de réflexion sur ce sujet, et des outils pour accompagner les enfants confrontés à la mort.

Lire la suite 0 commentaires

Tu respecteras ton père et ta mère

Aujourd'hui, j'avais envie de vous parler du respect. L'idée qu'un enfant DOIT respecter son père et sa mère, vient de notre culture judéo-chrétienne. Le respect témoigné au parent en reconnaissance de nous avoir donné la vie, est le point de départ du respect témoigné à toute autorité supérieure, du parent, au supérieur hiérarchique, pour finir par la figure la plus spérieure, Dieu.

 

On voit bien qu'à travers la notion de respect se dessine l'idée de l'obéissance à des règles dictées par une autorité supérieure. Donc derrière la notion de respect il y a celle de l'autorité.

 

Or, la notion de respect à la base, n'a rien à voir avec l'obéissance ni à l'autorité. Pour s'en convaincre, il est nécessaire de revenir à la définition même de ce mot.

Lire la suite 0 commentaires

Les limites.... des limites !

Je n'aime pas les limites. Voilà, c'est dit. A vrai dire, l'idée de devoir "mettre des limites" m'a toujours posé problème. Et c'est grâce à Valérie, une maman qui a osé pousser la porte des ateliers de parents, que j'ai pu appréhender de façon plus précise ce qui me gêne dans ce concept.  Et c'est à travers son histoire que je partage avec vous ma réflexion sur ce sujet.

 

Quand son fils a eu 9 mois, comme beaucoup d'enfants de cet âge, il a commencé à crapahuter à 4 pattes. Puis il s'est redressé sur ses pieds et un jour, il s'est lancé dans la grande aventure de la bipédie... Tout fier de cette nouvelle acquisition, il a logiquement cherché à exploiter les nouvelles capacités que lui offrait cette posture. Et il a commencé à vouloir se saisir de tout ce qui était à sa portée...

 

Et c'est là que tout à commencé... De la sage-femme, en passant par le pédiatre, mais aussi sa belle-mère, sa mère, sa grand-mère, sa concièrge, etc... Tous étaient unanimes :

Lire la suite 2 commentaires

Les enfants rois ont leur royaume

La Suède a été le premier pays européen à se positionner et à légiférer contre les châtiments corporels à l'encontre des enfants, comme l'ont fait depuis 27 autres pays européens. Bizarrement, jusqu'à très récemment, le modèle suédois n'avait pas l'air de susciter plus de critiques que ça chez nous.

 

En 2009, la pédiatre Edwige Antier a déposé un projet de loi visant à faire inscrire dans le code pénal l'interdiction de toute forme de violence à l'égard de l'enfant. Il n'a jamais été question de faire payer des amendes ou même d'emprisonner quiconque qui enfreindrait cette loi, mais de promouvoir un autre mode d'éducation, un autre modèle de relation à l'enfant.

Depuis quelques mois, je tombe régulièrement dans notre pays, sur des articles de presse ou des reportages de télévision, qui montre les "travers" du modèle éducatif suédois.

 

Le dernier en date, a été publié jeudi dernier sur le site de slate.fr. Je ne vous mettrai pas le lien vers cet article, que vous pourrez trouver facilement via votre moteur de recherche préféré. Néanmoins, j'ai choisi de vous en livrer quelques passages et de les commenter, tant il illustre à merveille les méconnaissances et confusions au sujet de l'éducation respectueuse...

Lire la suite 3 commentaires

Education bienveillante, parentalité positive, le grand malentendu

Il y a quelques jours, j'ai lu un article au sujet de l'éducation bienveillante. Il y était question entre autres, de critiquer la façon dont l'éducation bienveillante est incarnée comme un dogme, qui sous couvert de preuves scientifiques issues des neurosciences, impose aux parents d'aujourd'hui d' être des parents parfaits, à la patience inaltérable, qui ne s'énervent jamais. On assiste alors à un clivage entre les personnes et les actes "bienveillants ou pas bienveillants", qui là aussi est issue à mon sens d'une totale incompréhension de la question. Je suis en effet la première à déplorer qu'elle soit parfois comprise et véhiculée de cette façon, parce qu'à mes yeux, cette conception fait infiniment plus mal que de bien. Et je commence à saturer de la récupération commerciale qui en découle, et de tous les articles que je lis (non, que je ne lis pas d'ailleurs...) qui commencent par "X trucs 'et machins pour obtenir telle ou telle chose de votre enfant". Néanmoins il me semble qu'on assiste avec l'émergence de cette conception de l'éducation à un changement de posture dans la relation à l'enfant et à ses parents.

Lire la suite

La télécommande à changer les autres

Régulièrement, lors de mes accompagnements parentaux ou formations auprès des professionnels de l'enfance, je rencontre des adultes qui se plaignent. Cela va de cette maman qui se plaint que son mari crie trop sur les enfants, de ce papa qui trouve que son fils ne travaille pas assez à l'école, de cette maitresse qui est persuadée que tout irait mieux si le parent de tel élève agissait de telle ou telle manière, de la nounou qui est persuadée qu'elle aurait moins de problèmes avec cet enfant si les parents agissaient différemment. Et ce sont tous ces adultes, qui sont censés éduquer les enfants et leur inculquer les règles du "vivre ensemble". Et lorsque je rencontre ce genre de situation, je le dis que quand même, en matière de vivre ensemble, on a un sacré boulot.

 

D'un autre côté, je comprends. C'est vrai que ce serait génial, et qu'on vivrait tous ensemble et heureux, si tout le monde voyait les choses de la même façon, si tout le monde avait les mêmes idées, la même conception du problème et étaient d'accord sur la façon de le résoudre. Seulement, ça, c'est dans les films. Parce que dans la vraie vie, il bien l'avouer, c'est rarement le cas.

Lire la suite 1 commentaires

Le coté obscur de la force

Il y a quelques jours, je suis tombée sur un excellent article sur le non moins excellent site collaboratif "les vendredis intellos", que vous trouverez ici. Cet article riche en arguments pose un problème de fond concernant la bienveillance éducative et la non violence dans l’éducation. Il y est question de souligner, que parler d'éducation bienveillante, en terme d'outils alternatifs, ne suffit pas en soi, si on ne remet pas en cause le statut de l'enfant dans la relation éducative et la relation de pouvoir entre adultes et enfants, et plus précisément entre parents et enfants.

Lire la suite 0 commentaires

Mon enfant fait des colères

Ahh la colère des enfants ! Combien d'adultes se sentent démunis devant un petit enfant qui se met subitement à hurler, à sa rouler par terre, devant un jeune enfant qui "répond", ou un ado qui insulte.... La colère est une émotion mal connue et pourtant utile, tellement utile....Et si on apprenait à mieux la connaitre, pour aider les enfants à l'utiliser à bon escient ? Peut-être même qu'on pourrait se réconcilier avec la notre et mieux la comprendre...

Lire la suite 0 commentaires

Comment lui faire comprendre ?

Combien de fois ai-je entendu cette phrase ? Dans mes accompagnements parentaux ou formations professionnelles, je rencontre souvent des adultes préoccupés par un seul et même objectif : Faire comprendre à l'autre leur point de vue. Et j'avais envie, pour faire suite à mon précédent article (à retrouver ici...), de vous donner mon point de vue à ce sujet.

Lire la suite 0 commentaires